Autriche à vélo - Eurovélo 6

L’Autriche à vélo : un paradis pour les cyclistes ?

Arrivés en Autriche par la frontière Tchèque, au nord, nous avons découvert un pays principalement montagneux.

C’est ce qui nous a permis de découvrir des paysages à couper le souffle. Certes l’arrivée a été un peu compliquée car nous avons pas mal grimpé. Mais par la suite, nous avons vraiment apprécié notre voyage. L’Autriche nous a pris un peu plus de temps que prévu. C’est tout aussi bien car ça nous a permis de découvrir davantage de ce joli pays.

Par ailleurs, sachez que des petits carnets sur l’Eurovélo 6 sont distribués dans les offices du tourisme. Tout est indiqué, les parcours, les guesthouse, les campings et même les prix par nuit. 

En Autriche, les automobilistes sont très respectueux des cyclistes ! 

Il y a peu de temps, nous vous avons écrit un article sur la sécurité à vélo. L’un de nos conseils était : si vous avez trop peur, voyagez en Autriche. Ce conseil reste toujours d’actualité. En Autriche, l’ambiance est détendue sur les routes. S’il y a une ligne blanche ou peu de visibilité, les voitures ne nous dépassent pas. À notre grande surprise d’ailleurs, car nous n’étions pas habitués à tant de civilité. 

 

Détendu sur la route, Autriche

 

C’est un bonheur pour les cyclos car, vraiment, les voitures et les camions sont le gros point noir du voyage à vélo. En fait, l’Autriche nous a aussi montré que l’on pouvait voyager en toute confiance. C’était vraiment incroyable pour nous. D’autant que la République tchèque avait été éprouvante. Rien que pour ce point extrêmement chouette, l’Autriche à vélo vaut le coup.

Linz, une très jolie ville à l’ouest du pays

 

Linz, Autriche

Nous avons passé trois jours à Linz. Malheureusement, au lit, car j’étais malade. Une crève qui m’a suivie quasiment pendant toute l’Autriche. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons mis tant de temps à la traverser… En temps normal, comptez 4 à 5 jours. Neanmoins, nous avons pu aller visiter la ville qui est vraiment très jolie, sur les conseils de nos hôtes. 

À vélo, elle est également très accessible. Il est facile de circuler car elle est plate. Puis, les pistes sont très développées. Non loin du centre, sur l’eurovelo 6, se trouve un joli lac, Pleschinger See, où il est possible de se baigner. L’eau est très claire, nous vous recommandons d’y faire un tour s’il fait beau. Nous y avons passé une demi-journée, c’était très plaisant pour se reposer un peu. 

Le mémorial de Mauthausen, une visite à ne pas manquer

 

camp de concentration de Mauthausen

 

Avant Grein, nos hôtes à Linz nous ont conseillé de faire un tour au mémorial de Mauthausen. C’est un ancien camp de concentration qui se trouve sur l’Eurovelo 6. Ne serait-ce que pour la mémoire, c’est un stop important à faire. Les signes ne sont pas forcément hyper visibles, si on ne sait pas qu’il existe, on loupe forcément l’information. Il est important d’y aller avant 16h30, car les lieux ferment très tôt !

 

Mauthausen - Autriche

 

La visite n’est évidemment pas très joyeuse, elle donne même pas mal de frissons dans le dos. Le camp de Mauthausen était connu pour être l’un des plus violents du régime. En effet, les prisonniers travaillaient dans des conditions extrêmement difficiles, tout en étant extrêmement sous-alimentés. L’idée était de fournir à la fois de la main d’oeuvre gratuite, tout en éliminant par l’épuisement au travail, les opposants au régime. Le nombre de victimes de ce camp, difficile à estimer, est d’au moins 90 000 morts. Les nazis avaient également créé des chambres à gaz pour exterminer les prisonniers trop faibles pour travailler. Les prisonniers étaient principalement des opposants politiques réels ou imaginaires au régime d’Hitler

Lorsque nous y sommes passés, il faisait chaud. À l’intérieur des baraques, nous avions trop chaud. Pourtant, aux pires moments, ils étaient jusqu’à 200 prisonniers entassés dans ces espaces confinés. Un passé terrible, difficile à concevoir. 

 

Un stop à Grein, une petite commune au bord du Danube

 

Vue depuis notre chambre Grein

La superbe vue de notre chambre à Grein

Jusqu’au pont qui se trouve avant Grein, c’est mieux de circuler sur la rive gauche du Danube. Vous pouvez visiter Grein, car c’est vraiment un joli village (vraiment, la petite commune mérite le coup d’oeil). Si vous décidez de vous arrêter pour un nuit, nous vous conseillons de vous arrêter dans la maison d’hôtes Bauernhof Mayrhofer. La mamie qui tient le lieu est vraiment gentille, elle fait des confitures maison et vous régale au petit-déjeuner. Il y a aussi une excellente vue sur Grein. 

Le château est également un chouette lieu à visiter. Et si vous avez le temps, il y a une petite randonnée à faire avec des petites cascades dans les hauteurs de Grein. 

 

Randonnée, Grein

Après avoir visité Grein, faites demi-tour et passez sur la rive droite du fleuve 

En effet, après Grein, sur la rive gauche, vous circulez sur une piste cyclable au bord de la route. C’est un peu bof bof pour ainsi dire… En revanche, sur la rive droite, vous circulez sur des petites routes peu fréquentées. On vous conseille donc de prendre la direction du monastère de Melk via la rive droite qui est vraiment plus agréable. 

À noter que cette partie de l’eurovélo 6 est plutôt fréquentée. À ce moment du parcours, vous verrez beaucoup de vélos de location, des vélos électriques et pas mal de monde passer. Ou c’est peut-être l’approche des vacances d’été qui nous a fait dire ça ? Bref, il y avait un peu plus de monde qu’à l’accoutumée. 

Monastère de Melk

 

Le monastère est très beau. Il s’impose sur le haut de sa colline. En revanche, il est très fréquenté par les touristes. Nous n’avons pas eu le courage de le visiter et de laisser nos affaires sans surveillance. En revanche, la petite ville mérite le coup d’œil. Nous en avons profité pour prendre un petit café. 

Repassez à nouveau sur la rive gauche, pour admirer les vignes

Au début, vous serez au bord de la route. Mais très vite, vous arriverez dans les vignes. Une région très jolie, avec de nombreux petits villages traditionnels et de jolies caves si vous êtes amateurs de vin. La vue est très jolie avec les montagnes aux alentours. Vous pourrez savourer le paysage jusqu’à Krems An Der Donau. 

 

Vous verrez défiler des châteaux en ruine, des abbayes, des vignes, des champs d’arbres fruitiers ou encore des petits villages typiques à l’âme chaleureuse. De quoi passer une belle journée sur son vélo ! Nous n’avons pas vu le temps passer de notre côté. L’étape nous a rappelé Saumur, avec l’ambiance autrichienne en supplément !

Autriche, petit village

 

L’Abbaye de Göttweig : une petite merveille préservée du tourisme de masse

Nous l’avions remarquée sur l’eurovélo depuis un petit moment. En haut d’un mont se perche l’abbaye de Göttweig. Cette dernière surplombe le paysage, tout autour de Krems An Der Donau. De loin, nous pensions que c’était un château. Quelque chose nous a attiré, surtout après avoir passé l’abbaye de Melk que nous n’avons pas pu visiter. Nous avons donc fait le détour depuis l’eurovélo. 

 

Abbaye de Göttweig, Autriche

 

Nous avons dû gravir l’une des plus grosses montées depuis notre départ pour y arriver. Il nous a fallu une heure de vélo pour faire 6km environ. Oui, c’est un peu nul comme score, mais tentez et on en reparle… En revanche, nous avons explosé nos records de vitesse en redescendant : 78 km/h (pour Denni, parce que moi, j’ai un peu beaucoup freiné).

Abbaye de Göttweig, Autriche

 

Il n’empêche que le lieu valait le coup, il était presque vide et très beau. C’est aussi la première fois que nous tombons sur une église toute rose. L’intérieur est richement orné. Pour info, la majorité du lieu peut être visité gratuitement. Il y a également une très jolie vue sur Krems et la campagne environnante (les vignes notamment). En bref, un détour sportif, mais magique !

 

Abbaye de Göttweig, Autriche

 

Un petit tour à Vienne, pour une belle conclusion de votre séjour en Autriche

À la base, sur notre parcours, nous avions prévu de visiter seulement Vienne. C’est bien que nous l’ayons changé en cours de route ! En Autriche, nous avons apprécié la nature et la facilité avec laquelle nous pouvons nous y déplacer à vélo. Si vous parcourez l’eurovélo 6, vous allez adorer cette partie.

 

Vienne, Autriche

Vienne est une jolie ville et il y est facile d’y circuler à vélo. Nous vous conseillons d’y faire un petit stop pour visiter, la ville est très sympa avec ses petites ruelles, sa jolie cathédrale et ses quais complètement graphés. Nous y consacrerons un article très prochainement. 

Au final, c’est une « bonne chose » d’avoir été malade (en vrai, non, mais, il faut essayer de trouver le positif partout). Cela nous a permis d’apprécier encore davantage la beauté des paysages et des villes autrichiennes. Nous en avons bien profité !


Toi aussi, tu veux voyager à vélo ? Suis-nous pour en savoir plus !

2 commentaires sur “L’Autriche à vélo : un paradis pour les cyclistes ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *