Deux mois avant le départ : la pression monte !

La date fatidique de notre départ approche. Et plus vite que nous le pensions ! 

Il va falloir s’y faire : il ne nous reste plus que deux mois pour nous préparer au grand départ. Ce dernier aura lieu le 21 avril 2017, à Brest pour 7 mois à vélo en Europe !

Avant, nous devons faire plein de choses. Monter un projet sérieux, qui plus est, à vélo, ça se prépare à minima.

Vélo solitaire sur un pont d'Amsterdam - départ Entreprendre le Monde

Deux mois avant départ : où en sommes-nous?

Le départ approche, pourtant, nous sommes loin du compte! Je viens tout juste d’être libérée de mes obligations professionnelles. Denni, lui, bosse encore pour un petit moment.

Une chose est sûre : l’avancée de notre départ, d’abord prévu en juillet, n’arrange pas le retard que nous avons pris. Nous avons bossé comme des petits fous pour réussir à terminer notre budget. Nous nous sommes rendus compte qu’il nous manquerait un peu de moyens financiers pour pouvoir faire notre tour. Si nous voulons réaliser tout ce que nous avons en tête, il va donc falloir tenter d’aller chercher des sponsors.

 

 

Nous avons enfin mis notre projet sur papier.

Notre dossier de sponsoring nous a pris un temps monstre. Surtout pour sa mise en page. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous n’avons pas été très actifs ces derniers temps. Au moins, il nous a permis de poser notre projet sur papier, ça fait un bien fou. Nous ne savons pas si nous obtiendrons quelques sponsors, mais, nous aurons tout mis en oeuvre pour que ça arrive. Nous commençons déjà à les contacter.

Pour créer un bon dossier de sponsoring, il est préférable d’aller à l’essentiel. Le nôtre fait 13 pages mais ne compte que 8 pages avec du contenu et elles sont plutôt aérées. C’est volontaire de notre part, car nous avons conscience que les sponsors en reçoivent de plus en plus. Eh oui, nous ne sommes pas les seuls à vouloir partir! Alors, si nous leur envoyons un long texte, nous avons peu de chances qu’il soit lu.

Comme nous ne sommes pas forts en design, nous avons utilisé Canva. C’est un petit logiciel gratuit que l’on trouve en ligne. Il rend la création graphique abordable, même si le résultat n’est pas parfait. Toutefois, il est bien pratique si vous ne vous y connaissez pas du tout. Vous pourrez avoir un aperçu du dossier à la fin de l’article.

Entreprendre le Monde a désormais un logo!

Logo Entreprendre le Monde

Grâce à Jérémy, qui tient le blog La Traversée avec sa chérie, nous avons un logo pour notre projet. Ce qui est vraiment chouette, car en plus, il en jette vraiment ! Nous sommes trop contents.

Nous vous invitons d’ailleurs à les suivre. Il y a plein de belles choses en perspectives : des belles photos, des gramophones, des calendriers à télécharger tous les mois ! Vous pouvez aussi faire un tour sur leurs comptes Facebook et Instagram !

Une sacrée avancée pour nous. Nous remercions Jérémy mille fois.

 

Il nous reste encore plein de choses à faire!

Tout d’abord, nous allons déménager de Paris. Enfin ! Nous l’attendions avec impatience. Mais, ça veut dire : revendre les meubles, les vêtements, les bibelots. Nous quittons totalement notre vie ici.

Ensuite, il faut que nous trouvions les vélos, le matériel, l’équipement, etc… Vu le temps que l’on a mis pour choisir et acheter notre simple softshell (une veste légère qui protège de la pluie), je pense que nous ne sommes pas encore sortis d’affaire.

Puis, il est essentiel que nous allions tester les vélos. Une fois en route, ce sera plus compliqué de laisser un élément derrière nous. Nous allons faire le tour de la magnifique presqu’île de Crozon avant notre départ. En espérant simplement avoir un meilleur temps que cet été !

Presqu'ile de Crozon été 2016
Presqu’île de Crozon, été 2016 !

C’est le moment où l’on se pose des questions…

Comme dans tout projet, le doute vient semer sa zizanie à un moment ou un autre. Je n’avais jamais douté du projet avant que je ne rentre vraiment dedans. Dès que j’ai su que je quittais mon entreprise, des milliards de questions se sont posées.

C’est sûr, faire un gros break dans sa carrière, surtout à la trentaine, ce n’est pas si simple. Je me demandais si j’avais fait le bon choix. La vérité, c’est que je n’ai jamais été si mal que lorsque j’étais salariée. C’est un statut qui ne me correspond pas du tout. Même si le projet de l’entreprise est excellent! Les postes que j’ai occupés ces quatre dernières années étaient exceptionnels. Mais, je n’ai jamais réussi à vraiment m’y adapter.

C’est une question propre à chacun. Pour ma part, j’ai commencé ma carrière en lançant une start-up. Ce fût l’un des moments les plus épanouissants de ma vie. Ce n’est donc pas étonnant que j’en arrive à cette conclusion. Mais, il fallait bien tester le salariat pour en être sûr!

Tourner une page de sa vie, c’est toujours un moment à la fois excitant et déstabilisant. Il faut prendre le temps pour avoir un peu de recul. J’ai appris plein de choses en entreprise, c’était chouette de l’avoir fait. Maintenant, envolons-nous!

 

Comme promis, voici notre dossier de sponsoring !

Entreprendre le Monde - dossier de sponsoring

Suivez-nous aussi sur Facebook ! 

1 thought on “Deux mois avant le départ : la pression monte !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *