économiser avant un grand voyage

10 astuces pour économiser avant un grand voyage!

Entre la vie parisienne, les restos et les voyages, pas évident d’économiser avant un grand départ. Enfin, tout dépend de votre personnalité. De mon côté, je suis plutôt mauvaise et assez dépensière! J’ai regardé les budgets globaux d’un tour du monde et me suis mise au défi d’économiser 15000€. Je vous donne mes petites astuces pour y parvenir.

1. Ouvrir un PEL (plan épargne logement)

On n’y pense pas toujours lorsque l’on commence à économiser pour un voyage, mais le PEL est super utile. Il oblige à faire un virement mensuel du montant que l’on souhaite. Si l’on veut récupérer les fonds, il faut faire toute une démarche. Ce qui nous force, de fait, à économiser. Je l’avais d’abord ouvert pour acheter un appartement. Pas pour me caser à Paris, mais bien parce que ça m’ennuyait vraiment de filer 900€ par mois à des propriétaires. Finalement, il servira à voyager.

2. Arrêter les bêtises !

Tout de suite, on devient un peu rabat-joie en sorties et c’est ce qui est le plus déplaisant. Quand les copains nous appellent pour aller prendre un verre, nous pensons tout de suite : mince, ça va coûter tout ça ! Alors, nous avons un peu oublié les sorties et les restaurants. Nous préférons faire un bon repas à la maison de temps en temps ou aller chez les autres. Aussi, si vous avez des tickets restaurant, utilisez les pour faire des courses. J’envoie désormais ma popote au travail, le budget est beaucoup moins conséquent.

3. Faire du petsitting

Si vous aimez les animaux et que vous êtes prêts à les accueillir chez vous, c’est un super plan. Nous avons fait beaucoup de petsitting ces derniers mois. C’est chouette car c’est un bon moyen pour faire des économies. Faites attention au site que vous choisissez. Je vous déconseille vivement Animaute, c’est une arnaque (j’ai d’ailleurs rédigé un petit article là dessus, si ça vous intéresse). Tentez votre chance sur les autres sites, plus honnêtes, comme Dogbuddy, Holidog ou dogvacances, etc.

4. Louer son logement sur Airbnb et tout faire pour devenir superhost

Je ne pars plus ou peu de chez moi sans avoir loué mon appartement sur Airbnb. Néanmoins, depuis les attentats, je trouve que c’est moins facile. Les prix ont aussi beaucoup baissé. C’est tout de même un bon moyen pour éviter les charges lourdes des logements lorsque l’on part deux ou trois jours. En devenant Superhost, il est possible de demander un peu plus cher facilement. Si vous avez le temps avant votre voyage, faites tout pour avoir les meilleurs commentaires possibles sur le site. En tant qu’hôte, je n’ai pas eu beaucoup de mauvaises surprises qui plus est. Pas de casse dans l’appartement, pas de vols. Les seuls cas ? Retrouver l’appartement surchauffé…

5. Faire du Bnbsitting

Si vous parlez anglais, faire du bnbsitting est un chouette moyen de faire des économies. C’est un petit boulot en complément, mais c’est cool. L’idée, c’est de prendre soin d’un appartement à la place du propriétaire d’un logement Airbnb (ou autre) et de le préparer avant la venue de voyageurs, de les accueillir ou de récupérer les clefs à leur départ. L’emploi du temps peut être modulable selon vos disponibilités. A noter, il y a un véritable processus de sélection en amont.

6. Tenter les plateformes d’économie collaborative 

L’économie collaborative offre plein de possibilités selon vos envies et votre profil. Vous avez une voiture ? Louez-la quand vous ne l’utilisez pas ! Deux sites existent pour cela : Ouicar et Drivy. Vous avez des compétences en bricolage ? Proposez-les sur des sites d’entraide. Vous avez du matériel exceptionnel dont vous ne vous servez pas ? Mettez-les en location, etc. Il existe de nombreux moyens de faire un petit peu d’argent en complément de vos revenus. Nous avons tenté pas mal de choses ces derniers mois. Pour obtenir des missions, il faut tout de même être très réactif!

7. Ne plus payer le métro et faire du vélo

Ok celle là est facile ! Mais quand même, un bon vélo d’occasion, c’est l’équivalent du montant mensuel du pass navigo. Et une fois que l’on ne prend plus le métro, on sent vraiment la différence. Tout dépend de la distance que vous avez avec votre travail. De mon côté, il est à 8km, assez loin donc. Hé bien, je vais plus rapidement au boulot à vélo qu’en métro. En plus, je travaille mes jambes, je prépare notre tour d’Europe et j’économise. En revanche, je ressens encore davantage la pollution !

8. Etre à l’affût des bons plans

Durant votre long voyage, vous allez devoir éliminer la majorité de vos vêtements, chaussures, meubles, matériel informatique, etc. Alors, tant pis, habituez-vous dès à présent et n’investissez plus. Au lieu de ça, en cas de besoin, faites des petits tours aux vide-dressings ou encore aux ventes au kilo d’Emmaüs. Il y en a très régulièrement à Paris et elles valent vraiment le coup. En plus, vous faites une bonne action. Que dire de plus ?

9. Arrêter de fumer !

Plus facile à dire qu’à faire, dirons-nous… Mais bon, avec un peu de motivation, le livre d’Allen Carr entre les mains, vous devriez y arriver! Et en plus, c’est bien mieux pour vous, vous verrez. Je vous entends déjà dire que le livre, vous n’y croyez pas. Ecoutez, ça vaut toujours le coup d’essayer. Il coûte 8€ et j’ai réussi à arrêter avec (ainsi que plusieurs personnes de mon entourage…).

10. Tout vendre !

C’est vraiment selon les possibilités de chacun bien sûr. Si vous revenez dans 6 mois, dans la même ville et avec une capacité de stockage, il se peut que vous y réfléchissiez. De notre côté, nous allons tout vendre. Nos meubles, une grosse partie de nos vêtements, les ordinateurs qui ne nous servirons plus, etc. Tout d’abord, un déménagement engagerait des frais importants (location du véhicule, essence, frais de stockage). Et en plus, la vente va nous permettre de renflouer un peu les caisses. Dans tous les cas, vous verrez, en rentrant de voyage, vos meubles vous sembleront être un élément hyper dérisoire. Que vous en ayez ou non, il faudra se les « réapproprier » en quelques sortes.

Et vous, quelles sont vos astuces pour renflouer les caisses et économiser encore plus ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *