Denni & Mila - vélo en couple -500 km à vélo

Partir en couple à vélo, nos premiers retours et conseils pour ceux qui veulent se lancer

Partir en couple à vélo, c’est vraiment chouette! 

Vélo en couple - QuiberonMais ça demande un peu de préparation… Après trois semaines en couple à vélo, nous nous rendons déjà compte des avantages et inconvénients de notre manière de voyager. Comme tout débutant dans quelconque activité, nous avons fait quelques erreurs. Actuellement, nous essayons de corriger ces derniers petits détails pour pouvoir profiter pleinement de la suite de notre séjour. 

Répartir les tâches, la base du voyage à vélo en couple. 

C’est un élément que nous avons bien fait depuis le début et ça nous a aidé dès le démarrage. Nous nous sommes réparti les tâches et c’est ce qui nous permet de trouver un équilibre. 

De son côté, Denni s’occupe du trajet. C’est lui qui envoie des demandes aux gens pour que nous puissions dormir, il s’occupe des vélos, fait de la photo et s’occupe souvent de faire à manger, je l’admets ! De mon côté, j’écris beaucoup pour le blog et surtout je travaille un peu en free-lance. Ce qui nous permet d’avoir un peu de sous pour continuer à avancer. Mais ça prend un peu de temps complémentaire au travail qu’il y a déjà à faire sur le blog. Bien sûr, j’aide également pas mal Denni sur les demandes d’hébergements et le trajet, mais c’est toujours lui qui en est à la tête. À contrario, Denni fait des petites vidéos pour le blog et m’aide à faire quelques posts de son côté. Bref, ce n’est pas parce que nous avons chacun une tâche dédiée que nous ne nous entraidons pas !

Tout dépend de votre projet, mais lorsque l’on a un projet ambitieux comme le nôtre et qu’il y a un petit boulot à côté, il vaut mieux être préparé. 

Avoir le même vélo et les mêmes équipements pour mieux se comprendre !


Denni & Mila - en couple à vélo -500 km à véloNous sommes partis avec deux vélos complètement différents. Nous nous sommes vite rendus compte que ça pose un léger problème dans le voyage. Tout d’abord, je suis naturellement plus lente que Denni. Sur mon vélo, j’ai davantage de possibilités de rangements. J’ai deux sacoches à l’avant et deux à l’arrière. Denni lui n’en a que trois. Je trimballe donc un peu plus de poids que Denni. Ce qui fait que je suis vraiment plus lente que lui

Le fait que nous ne soyons pas équipés de la même manière rend l’aventure plus compliquée. Nous ne comprenons pas les problématiques de l’autre, comme le vent dans les sacoches, le poids à l’arrière, etc. Je pense que si nous partions à nouveau, nous nous équiperions de la même manière. 

Se soutenir, peu importent les raisons…

Partir à deux, c’est aussi faire avec l’autre. Les fervents aventuriers solitaires trouvent que c’est une contrainte. En couple à vélo, si l’on se soutient, c’est loin d’en être une ! Cependant, c’est hyper important de garder cet état d’esprit dès le début du voyage. Ce sont les premiers moments qui vont définir l’ambiance et la suite de l’aventure. 


Rendre à l’autre sa bonne humeur, même s’il est insupportable, c’est la clef.

Bonne humeur, Denni, saut - voyage en couple à vélo Se retrouver de temps à autre pour partager !

En couple à vélo, on se rend vite compte que l’on n’a plus vraiment de temps pour nous. Toute la journée, nous sommes l’un derrière l’autre et ce sont plutôt des moments solitaires. Surtout lorsque nous sommes sur les routes. Puis, le soir, si on dort en gîte ou chez l’habitant, on ne se retrouve pas. On discute avec les gens que l’on rencontre. Si en plus, on tient un blog et que l’on a milliers de choses à penser, on oublie le couple bien plus vite que l’on puisse imaginer. C’est d’ailleurs un constat étonnant que j’ai rapidement fait.

Alors, il est important de s’organiser des moments en couple, rien que tous les deux, sans rien d’autre à gérer. Un bon repas, un Airbnb ou une nuit à l’hôtel, un coucher de soleil. Bref, comme dans une vie professionnelle chargée, il faut trouver le moment!

D’ailleurs, nous tentons actuellement de gagner de l’équipement pour pouvoir équilibrer le poids sur nos vélos !

Vous avez jusqu’au mercredi 17 mai à 17h pour nous soutenir sur notre page du concours Cyclable

Changeons le vélo de Denni

1 commentaire sur “Partir en couple à vélo, nos premiers retours et conseils pour ceux qui veulent se lancer”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *