Belle-île en mer- tour à vélo

Nos projets 2018 !

En 2017, nous avons réalisé notre rêve : partir pour un tour d’Europe à vélo!

Au tout début, notre rêve nous paraissait ambitieux ! Partir pour un tour d’Europe, ça nous semblait beaucoup. Vraiment beaucoup ! Avant cela, nous n’avions même pas fait ne serait-ce qu’un petit tour à vélo… Jamais testé les sacoches. Jamais connu les difficultés pour les genoux. Bref, nous étions apprentis cyclistes.

Et puis, on est parti. Les premières semaines ont été difficiles. La fatigue et la mauvaise humeur étaient souvent au rendez-vous, sous une fin de printemps pluvieux. Mais, dans ce laps de temps, les belles aventures aussi. Dès le Finistère, nous avons découvert des nouveautés insoupçonnées. Même en ayant vécu ici, jusqu’à mes 25 ans, je découvrais de nouvelles facettes de ma région. Quelle beauté !

char à voile, presqu'ile de Quiberon, Morbihan

Alors, si nous n’avions pas prévu de tomber amoureux du vélo, nous ne savions pas vraiment si nous allions continuer dans tous les cas.

Si je suis plutôt du genre à planifier pas mal de choses à l’avance, Denni est plutôt du genre à ne rien planifier du tout. Alors, on a coupé la poire en deux : un petit projet ! Mais comme je l’ai dit à plusieurs reprises sur ce blog : nous avons économisé pour un tour du monde. Mais, nous sommes partis pour un projet moins ambitieux pour se tester. Notre tour à vélo nous a bien plu. Alors, on s’est dit : « mais allons-y, allons-y ! »

Au départ, nous étions censés être en Australie en ce moment même. Mais je trouvais ça assez frustrant de débarquer si vite pour un PVT, avec de quoi faire un tour du monde de côté. J’attendais d’ailleurs avec impatience que le PVT passe à l’âge limite de 35 ans, dans l’espoir de le faire encore plus tard. Mais ça n’a pas l’air d’arriver, alors il va falloir le jouer en 2018 ou jamais ! Toutefois, j’aimerais tenter d’avoir suffisamment de contrats en freelance pour commencer à gagner ma vie correctement pendant cette année off. Si ça ne pose pas de souci à Denni, moi, le « fruit picking », je ne suis pas trop fan.

 

Alors, que ferons-nous en 2018 ?

Et voilà le programme !

  • Le Panama et le Costa Rica

Nous partons deux mois en Amérique Centrale avec pour objectif de nous acheter un vélo sur place (ou d’en louer quelques-uns) et de découvrir ces deux pays ! Départ le 9 janvier pour un retour le 6 mars ! Tu vas voir, ça va être drôle 🙂

Nous allons vraiment partir sur un itinéraire très lent, en nous arrêtant si possible dans des fermes, des auberges de jeunesse ou des sanctuaires pour donner un coup de main. Bref, on va tenter le workaway ! En attendant, nous allons aussi continuer à travailler le blog et préparer un gros projet que nous avons en tête !

Pourquoi a-t-on choisi cette destination ? Pour les paresseux, tout simplement. Ils sont trop mignons !!!

Paresseux - Costa Rica -Tour à vélo
© Fab de Nice / Flickr

 

 

  • Le sud de la France à vélo !

Après un nouveau mois en Italie, en avril, nous partirons pour une aventure courte mais intense. Nous allons faire un périple Cuneo – Barcelone. Un nouvelle aventure à vélo qui va nous mettre en jambe pour la suite. Sur un mois, nous allons traverser les Alpes, puis les gorges du Verdon, Aix-en-Provence pour voir des amis, la Camargue et ainsi de suite jusqu’à Barcelone. Nous allons également traverser les Pyrénées à vélo !

Denni n’a jamais vu Barcelone. De mon côté, les dernières visites de Barcelone ne m’ont pas laissé un merveilleux souvenir. C’est donc avec grand plaisir que j’irai voir la suite des constructions de la Sagrada Familia. Encore une belle aventure qui s’annonce !

Tour à vélo - Italie - 2018
Oui, il va falloir passer par ici ! Outch 🙂

 

  • En juin, on repart pour un tour à vélo. Direction Istanbul !

Cette année, nous étions censés traverser une partie du nord et du centre de l’Italie, la Grèce, l’Albanie, la Bulgarie avec un détour jusqu’à Istanbul. Une partie du parcours que nous n’avons pas pu réaliser, faute de temps. Alors, cette fois, après avoir passé trois semaines en Bretagne, on repart.

Au départ de Cuneo, notre objectif sera de traverser toute l’Italie, direction Bari. On prendra alors le ferry, direction Durrës en Albanie pour récupérer toute la partie que nous n’avons pas faite lors de notre premier tour à vélo ! Puis, on pourra parcourir toute la partie sud que nous n’avons pas vue !

Note : nous savons qu’un jour, nous réaliserons ce projet. Mais il est possible que nous modifions nos plans avant le départ pour cette année. C’est loin tout ça ! Peut-être que l’on voudra finalement aller en Norvège 🙂 ! 

Albanie - tour à vélo
L’Albanie, un pays qui nous a marqués !

 

  • En fin d’année, nous serons probablement en direction de l’Australie cette fois !

Si tout va bien, que nous ne changeons pas nos plans et que le PVT est validé côté Oz, nous partirons vers l’Australie en fin d’année. Ce n’est pas encore sûr, car il y a des milliers de possibilités qui peuvent s’ouvrir à nous d’ici là ! L’idée serait tout de même de partir avec nos vélos. On ne sait pas encore trop, mais on se dit que ça peut être chouette de visiter le pays de la sorte. 

Davantage de projets, mais plus courts ! 

Je suis sûre que tu l’as noté : cette année, nous ne partons pas sur un aussi gros projet que le tour d’Europe 2017. Pour quelle raison ? Eh bien, nous avons constaté qu’au bout de 3-4 mois, nous avons une grosse envie de nous poser. C’est un facteur que nous avons décidé de prendre davantage en compte, d’autant plus que nous allons monter un projet professionnel dont nous vous parlerons dans quelques mois.

En bref, le voyage, on adore ça, ne plus avoir de logement à nous sur du long terme, ça ne nous dérange pas. En revanche, être constamment sur les routes, cela ne nous correspond pas. Il faut à un moment que l’on se retrouve, que l’on planche, que l’on ait un chez nous, même temporaire.

Et toi, tu fais quoi en 2018 ? 


Ces articles vont sûrement t’intéresser ! 


6 commentaires sur “Nos projets 2018 !”

  1. J’ai rencontré un couple de français quand j’etais au Guatemala qui a voyagé du Panama au Yucatan en vélo, ça m’a vraiment impressionnée. J’ai repensé à eux en voyant l’itinéraire prévu en Amérique Centrale 🙂
    J’adore ce genre de projets, c’est génial a mener ! Bonne chance

    1. Génial ce voyage ! 🙂 Dommage que le coût des billets d’avion devenait trop élevé avec nos vélos. J’espère que nous arriverons à trouver de belles bicyclettes sur place. C’est la partie la moins garantie héhé !
      Merci pour tes encouragements en tout cas !

  2. Je viens de parcourir tout votre site … qui a confirmé ma volonté de faire l’Eurovélo6 cette année.
    Merci pour tous les conseils et les descriptions correspondants à ce trajet.
    Ce sera mon premier voyage un peu long (jamais dépassé 12 jours jusque là), mais la retraite m’ouvre un espace temps qui va me permettre , j’espère, de réalisé ce projet dans ma tête depuis plusieurs années.
    j’aime bien ce principe des Eurovéloroutes, plein de symboles très importants.
    Bon courage pour vos très longs et lointains prochains voyages et merci pour toutes les infos

    1. Merci beaucoup Dominique pour ce commentaire. Ça me fait vraiment plaisir car je passe vraiment beaucoup de temps à travailler sur le blog, alors il n’y a pas de meilleures récompenses que ce type de retours. 🙂
      Je vous souhaite un magnifique voyage alors. En espérant qu’il soit tout aussi chouette que le nôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *