Préparer votre premier voyage à vélo

Préparer votre premier voyage à vélo, ça demande une petite organisation !

Ça y est, vous êtes prêt.es à vous lancer, mais vous ne savez pas où donner de la tête ? Ne vous en faîtes pas : préparer votre premier voyage à vélo ne sera pas si difficile ! Il faut juste s’organiser un petit peu pour pouvoir penser à tout.

Tout d’abord, sachez une chose : ce qui compte dans le voyage à vélo, c’est votre vélo en soit.Vraiment, c’est la chose la plus importante. Et c’est le choix qui va sans doute être le plus compliqué pour vous ! Enfin, tout dépend de ce que vous prévoyez de faire. De notre côté, pour notre tour d’Europe à vélo, on s’est plutôt creusé la tête !

Allez, pour vous rendre service, on s’est dit que l’on allait vous aider à préparer votre premier voyage à vélo !

1. Réfléchissez à votre projet de voyage !

Réfléchir à la manière dont vous comptez voyager définit beaucoup de choses. En effet, ça va vous permettre de déterminer votre équipement et le poids que vous allez porter sur votre vélo. C’est simple, pour cela, il vous suffit de vous poser quelques questions :

 

  • Combien de temps comptez-vous partir ?

Si vous êtes en train de préparer votre premier voyage à vélo d’une semaine, alors, vous n’aurez pas besoin d’investir tant et de vous équiper comme pour un tour du monde ou d’Europe. Si vous n’avez pas de vélo ou possèdez un vélo qui ne correspond pas du tout à ce type de voyage, je vous conseille même de louer un vélo, avant d’investir. En bref, vous aurez moins besoin de vous préparer que pour une échappée plus longue.

En revanche, si vous comptez partir sur un gros projet, il va vous falloir plus d’équipement.

 

  • À quelle période de l’année ?

La période de l’année joue dans l’équipement, bien entendu. Mais aussi, dans la manière de voyager. On n’a pas tous le courage de dormir en tente par 4°C ! La période de l’année a véritablement une importance dans votre projet. Ainsi que votre destination d’ailleurs. Vous n’aurez pas besoin des mêmes équipements en Norvège qu’en Espagne.

 

  • Préfèrez-vous dormir dans un lit tous les soirs ou le bivouac vous convient également ?

C’est une question importante qui va déterminer beaucoup de choses pour votre projet. En effet, si vous comptez dormir chez l’habitant, en chambre d’hôtes ou à l’hôtel, il vous faudra davantage de budget, mais surtout d’organisation!

Il existe désormais quelques organismes qui organisent tout pour leurs clients. Ils viennent même prendre vos sacs le matin et les transfèrent dans votre hôtel du soir. Nous, on est plutôt dernière minute. Il y a donc beaucoup de possibilités, renseignez-vous sur celles qui sont le plus en adéquation avec votre projet!

 

  • Allez-vous suivre un itinéraire cyclable (type véloroute) ou créer votre propre itinéraire ?

C’est un sujet que nous avons déjà abordé dans un autre article sur les véloroutes. L’un ou l’autre a des implications pour votre voyage à vélo. Toutefois, les informations, seront bien plus faciles à trouver en suivant les grands itinéraires européens.

Direction Plurien

2. Prévoyez votre parcours mais restez flexibles

C’est un sujet dont on parle beaucoup plus longuement dans notre article qui traite de la planification du parcours. Nous nous sommes notamment imposés une règle : toujours ajouter 15 à 20% de marge de kilomètres pour les détours, les fois où l’on se perd, les péripéties. Eh oui, à vélo, tout n’est pas prévisible. Nous avons la philosophie du “prévoir large”. Et ça marche, nous arrivons bien plus détendus à nos points de rendez-vous. Après, bien entendu, c’est à vous de voir !

Je vous conseille, si vous préférez dormir en auberge ou hôtel, de ne pas trop réserver à l’avance. Je sais que ça peut paraître compliqué dans certaines zones et surtout dans les périodes estivales de forte affluence. Mais, nous avons réalisé que le fait de réserver impactait le voyage. Au moindre souci, on se retrouve à ne pas arriver à notre logement ou à stresser pour tenter d’y arriver. Si toutefois, vous voyagez dans une période avec une forte affluence, prenez des logements avec des annulations gratuites de dernière minute. Ça nous a sauvé la mise à plusieurs reprises !

Enfin, pour vous aider sur votre parcours, de nombreux blogs peuvent vous aider ! N’hésitez pas à faire des recherches sur les cyclovoyageurs qui ont déjà effectué votre voyage, c’est toujours très utile :-). Du moins je l’espère, sinon je ne sais pas à quoi on sert !

Dernier point pour les voyageurs qui ne pratiquent pas ou peu le vélo au quotidien : tous les débutants en voyage à vélo ressentent les mêmes douleurs aux genoux au début.

Si vous en êtes à votre premier voyage, il faudra le prendre en compte pour vos deux premières semaines. Il est possible que vous ayez besoin davantage de pauses et que vous ne puissiez pas parcourir autant de kilomètres que prévu. Juste le temps que les muscles se forment un peu !

3. Prenez en considération la période de départ

 

À moins que vous ayez dans l’idée d’affronter des températures extrêmes, la période de votre voyage sera cruciale pour votre voyage. Pour bien préparer votre premier voyage à vélo, prenez donc le temps de regarder les conditions météo de chaque pays. Par exemple en Norvège, il peut arriver que vous ayez des périodes de froid, même durant l’été. Il faudra donc le prendre en considération dans votre préparation !

En réalité, si vous partez sur un voyage au long cours, il y aura toujours une période plus ou moins avec un temps chaud ou froid. Ce sera à prendre en considération. De nombreux voyageurs s’arrêtent par exemple, le temps de l’hiver, dans certaines régions !

 

4. Trouvez votre vélo de voyage !

 

Lorsque vous allez préparer votre premier voyage à vélo, il vous faudra bien vous équiper. Encore une fois, tout dépend de ce que vous avez prévu de faire.

Le choix du vélo est une partie assez difficile. Il faudra surtout que vous soyez à l’aise sur votre deux-roues. Il est conseillé de choisir une monture sur laquelle vous avez une posture ni droite, ni allongée (comme sur les vélos de route par exemple). Un entre-deux, un peu penché, mais pas complètement. En ce qui concerne le vélo en soit, nous vous en parlons plus précisément dans un article dédié : comment choisir votre vélo de voyage.

Sur votre vélo, il faudra penser à ajouter des sacoches (étanches de préférence), un rétroviseur, éventuellement un guidon papillon pour pouvoir changer de position régulièrement une fois en route. Le porte-bagages devra également être robuste pour pouvoir supporter le poids. Enfin, il ne vous manquera plus que les tenues cyclistes, que l’on recommande pour éviter les douleurs aux fesses.

S’ajoutera, le matériel de réparation du vélo (pompe, chambres à air de rechange, clefs pour resserrer votre monture, etc.), le casque de vélo, le gilet jaune, fort utile dans les zones très fréquentées.

5. Bien s’équiper pour bien vivre au quotidien !

 

Pensez à deux choses : tout d’abord, votre équipement sera votre nouveau quotidien. Ensuite, le poids deviendra primordial pour vous. L’équipement de bivouac est par ailleurs important. Vous aurez besoin de sommeil. Puis, il doit être léger et compact pour pouvoir rentrer dans vos sacoches. Pour autant, on vous recommande de prendre une tente assez grande car avec les sacoches, on est vite en surcharge à l’intérieur. Une bâche est également très utile pour protéger les vélos des intempéries et pour dissuader les voleurs éventuels. En cas de très fortes pluies, nous l’avons également posée sur la tente plutôt que sur les vélos afin d’éviter d’être inondés. Elle nous a sauvé la vie plusieurs fois !

Ensuite, prévoyez un matelas de bonne qualité, pas trop lourd et confortable. Et enfin, un sac de couchage à minima pour les températures de 10°C, il suffit que l’on soit un peu plus en altitude pour avoir un peu plus froid. Pour les chaudes nuits d’été, nous avions également prévu un sac à viande. Mais ce dernier doit être confortable. Le nôtre, un peu low cost, nous démangeait. Ce n’était pas forcément très agréable !

voyage à vélo - camping

6. Tentez quelques sorties pour bien préparer votre premier voyage à vélo

 

C’est tout l’inverse de ce que nous avons fait, mais c’est important de le faire. (Faites ce que je dis, pas ce que l’on a fait 😉 ). En fait, tenter quelques sorties, ne serait-ce que sur deux ou trois jours vous permet de bien prendre en compte votre équipement, votre vélo et de mesurer le poids de tout ce que vous comptez prendre avec vous. Ça permet également d’ajuster les derniers éléments avant votre voyage, de vérifier vos capacités à réaliser un certain nombre de kilomètres par jour.

Certes, si vous ne le faites pas, ce n’est pas grave, vous modulerez tout ça de fil en aiguille. Mais, si nous devions réitérer l’expérience du premier voyage, nous testerions notre équipement, c’est clair ! Rien que pour retourner voir notre vélociste et faire les derniers réglages avec lui!

 

7. Allégez vos sacoches !

 

Quand on part pour la première fois, on veut toujours trop prendre. C’est tout à fait normal d’ailleurs, on l’a tous fait. D’ailleurs, c’est bien la raison pour laquelle se tester sur quelques sorties vous aide réellement à préparer votre premier voyage à vélo. En réalité, c’est un peu ça le cyclotourisme, c’est aussi revenir à l’essentiel.

De mon côté, j’avais 23 kg (sacoches incluses) sur mon vélo. Denni en avait 28. Je peux vous dire que c’est énorme à transporter ! Mais pour moi, il était essentiel de transporter mon matos photo, soit 7 kg supplémentaires. Je changerai d’ailleurs mon équipement prochainement, juste pour gagner un kilo ou deux.

Évidemment, chacun a ses priorités, mais je vous conseille vraiment de faire attention à chaque gramme que vous emportez. Surtout si votre parcours traverse des montagnes où le poids devient vite un réel problème. Enlevez les objets superflus !

 

8. Téléchargez les applications importantes !

 

En ce qui concerne le parcours, nous utilisons Maps.me et Bikemap. En fait, nous réalisons nos parcours sur Bikemap et les chargeons sur Maps.me. L’avantage de Maps.me, c’est qu’il est possible de télécharger les cartes et d’utiliser le GPS, même hors ligne. Aussi, nous comparons toujours les parcours vélo proposés par les deux applications pour définir notre itinéraire final. Parfois, on se retrouve en galère, comme en Macédoine, mais ça nous a sauvé la vie plus d’une fois!

Par ailleurs, Warmshowers et Couchsurfing peuvent être des applications utiles si vous souhaitez dormir chez l’habitant. Si la seconde est moins active désormais, Warmshowers offre l’opportunité de dormir chez d’autres cyclistes, au courant de ce que vous vivez au quotidien. Eux ne vous forceront pas à partir en soirée et vous laisseront prendre une douche dès votre arrivée !

En ce qui concerne les logements payants, nous préférons souvent utiliser Booking, qui est pratique pour trouver une guesthouse pas chère avec annulation ! Par ailleurs, pour les villes, Airbnb reste le moins cher (mais n’est pas forcément pratique pour les cyclovoyageurs comme nous : rendez-vous à fixer, heures à donner, annulations compliquées…)

Enfin, si WhatsApp n’est pas toujours utilisé en France, à l’étranger, c’est très pratique pour communiquer !

9. Apprenez les bases de la mécanique vélo

 

Savoir remplacer ou réparer un pneu, connaître les outils dont vous avez besoin pour resserrer les vis de votre vélo, comment graisser votre chaîne et changer un maillon : ce sont les essentiels pour vous en sortir en cas de pépin ! J’admets que chez nous, c’est Denni qui s’en occupe. Je ne suis toujours pas sûre de m’en sortir sur ces sujets-là !

 

10. Vous avez réussi à bien préparer votre premier voyage à vélo : il ne vous reste plus qu’à profiter !

Youpi, c’est parti !!! 😀
Profitez de votre voyage, restez flexibles et surtout amusez-vous, même dans les galères ! Ça aide toujours plus d’en rire que de s’énerver. De toutes façons, j’espère que vous le vivrez comme nous et que vous apprendrez à vous connaître au fur et à mesure. Allez, on vous met au défi de réussir à faire du vélo chargé sans les mains maintenant !

Et vous, comment avez-vous réussi à bien préparer votre premier voyage à vélo ?

Vous avez aimé l’article ? Épinglez-le !

You Might Also Like

Enter Your Comments Here..

Rejoignez notre aventure sur les réseaux sociaux !

Restez informé.e sur le voyage à vélo !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Envie d'échanger autour du voyage à vélo ?

Nous sommes + de 2000 à partager sur Facebook !

© Un Monde à Vélo 2018 . Tous droits réservés.