Oui, oui, en France aussi, il y a plein de beaux parcours cyclables pour le vélo-tourisme !

 

Je lis souvent sur les réseaux sociaux qu’il faut un plan vélo, que le réseau cyclable en France est dramatique, pas assez ou mal développé. Ou encore, que les gens respectent peu le cycliste, etc. C’est dans ce contexte que j’avais envie d’écrire. Évoquer quelque chose de positif concernant le vélo, c’était important pour moi. Après avoir parcouru l’Europe à vélo, je suis sûre d’une chose : faire du vélo-tourisme en France, c’est chouette.

Il y a tout de même une belle différence entre le vélo-tourisme et ce que l’on appelle le vélotaf, c’est-à-dire, le fait d’aller au travail à vélo. Il est clair que pour le vélotaf, les infrastructures sont souvent insuffisantes et peu respectées, notamment en ville. J’ai tout de même vécu suffisamment longtemps à Paris pour m’en rendre compte.

Concernant le voyage à vélo, eh bien, je vais vous dire une chose : La France, c’est cool. Tout d’abord, parce qu’il y a de beaux parcours dont je vais vous parler dans cet article (une liste non exhaustive). Mais aussi, parce qu’il y a énormément de routes secondaires, praticables et suffisamment peu fréquentées pour rendre le parcours agréable. Bref, il n’y a pas qu’en Hollande qu’il y a de quoi faire !

Un rendez-vous #EnFranceAussi en mode #teamsansvoiture

Cet article fait partie du rendez-vous blogueurs En France Aussi. Ce rendez-vous mensuel, créé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs, invite les blogueurs à faire découvrir chaque mois les richesses de la France selon un thème donné.

En juin, En France Aussi célèbre son 5e anniversaire en faisait paraître des articles tous les jours du mois et il y a aussi des cadeaux à gagner ! Ce mois-ci, les thèmes abordés étaient libres ! L’occasion pour moi de vous parler de vélo, pour changer un peu hein ?

Rendez-vous à la fin de l’article pour découvrir le cadeau (et franchement, il est top) à gagner ainsi que d’autres chouettes articles !

Des voies vertes pour une semaine ou plus de vélo-tourisme

 

En France, il y a plusieurs pistes cyclables qui parcourent de longues distances. On peut en faire une petite partie ou une plus longue, selon son envie. Elles sont faciles à suivre, balisées et souvent, à l’abri de la circulation !

Nous avons parcouru 4 000 km à vélo dans notre beau pays depuis que nous sommes partis, en avril 2017. Ça représente 40% de nos voyages. Pourtant, on ne s’en lasse pas 🙂 ! Bien au contraire…

Voici donc quelques grandes pistes que l’on a parcouru (ou que nous sommes en train de parcourir) et que l’on a apprécié :

1. La Loire à vélo

Nous l’avons parcouru depuis Nantes jusqu’à Orléans l’année dernière. C’est un parcours cyclable qui mèle voies vertes et voies partagées. Sur les voies partagées, la fréquentation est très limitée. Puis, les locaux sont habitués à voir des cyclistes, ils font donc super attention. C’est ce qui rend l’aventure plaisante!

Les points forts de cette randonnée à vélo :

– La découverte des châteaux de la Loire. Il faudra, pour ce faire, prendre des “échappées”, c’est-à-dire, des parcours cyclables connexes à La Loire à vélo. Ils sont bien indiqués et faciles à suivre.

– Saumur : l’une de mes étapes préférées. On passe à travers les vignobles et au coeur des villages troglodytes. C’est vraiment magique.

– La Loire : cet impressionnant fleuve est agréable à suivre. On y trouve de nombreuses espèces d’oiseaux. Un bonheur à observer.

L’itinéraire de la Loire à vélo fait partie de l’Eurovélo 6. Ça veut dire qu’il est possible de suivre la véloroute jusqu’en Roumanie, tout simplement ! L’itinéraire est balisé sur tout le trajet sauf en Roumanie, où il n’est pas encore réalisé. Ça laisse quand même un petit bout de chemin…

Maisons troglodytes à Saumur - sur la loire à vélo
Chateau de Chambord - La Loire à vélo

2. Le Canal des Deux Mers à vélo

Cet itinéraire cyclable permet de rejoindre la Méditérannée, à Sète, depuis l’Atlantique à Royan (ou inversement). Il longe notamment le Canal du Midi et le Canal latéral de la Garonne. Attention toutefois, le Canal du Midi n’est pas (encore) bétonné dans sa majeure partie et peut être difficile à arpenter.

Canal des deux mers à vélo

Les points forts :

– Une piste facile et bien balisée, notamment depuis Toulouse jusqu’à Bordeaux.

– Un parcours pleine nature : les canaux sont toujours source de sérénité pour nous. Calme, au loin de tout, on se balade au milieu des arbres.

– Le Canal du Midi, patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un ouvrage extraordinaire.

– Béziers, Toulouse, Montauban, Moissac, Auvillar, Agen, Bordeaux… Il y a de bien belles découvertes sur le parcours !

cloître de Moissac

3. La Bretagne à vélo

Saviez-vous qu’il était possible de faire le tour de Bretagne à vélo ? Eh bien maintenant oui ! Un itinéraire cyclable existe déjà et une autre partie est en voie de construction, tout le long de la côte. Il est également possible de traverser le département de l’Île-et-Vilaine en suivant rivières et canaux. Un circuit de vélo-tourisme de deux à trois semaines à la découverte de la terre des Légendes !

Attendez-vous toutefois à faire face à un peu de dénivelé. Même si la Bretagne est plate dans l’imaginaire collectif, les grosses côtes sont belles et bien présentes !

La Roche percée - Clohars Carnoët

Nous avons parcouru le Finistère et le Morbihan à vélo. Nous en gardons un très bon souvenir, notamment avec une belle escapade à Belle-île-en-mer. Cette année, nous suivons la Vélodyssée jusqu’à Roscoff, ce qui nous permettra de nous donner un nouvel aperçu de la Bretagne, via le canal de Nantes à Brest. Vivement la suite 😉

 

Les points forts

– La promenade le long de la côte sauvage, le littoral breton et sa beauté. Mais aussi, les terres sauvages du centre Bretagne. Où que l’on soit, on en prend plein la vue !

– Rennes, Dinan, Saint-Malo, Audierne, Quimper, Vannes, Morlaix, etc. sont toutes des villes pleines de charme méritant un stop !

– Les crêpes et le caramel au beurre salé, forcément (je suis en méga manque je crois… 😮 ) !

char à voile, presqu'ile de Quiberon, Morbihan

4. La Vélodyssée

Parcours cyclable d’environ 1200 km, La Vélodyssée part de Roscoff jusqu’à Hendaye, en suivant la côte. C’est un itinéraire qui fait partie de l’Eurovélo 1, qui va du Portugal jusqu’en Norvège !

Le long de la côte Atlantique, on se perd dans les forêts des Landes, on admire les jolies maisons basques typiques. Ou encore, on traverse de nombreuses stations balnéaires tout en restant loin du tourisme de masse ! Le parcours passe également dans de magnifiques villes comme Rochefort, la Rochelle, Nantes ou encore Josselin et Morlaix.

C’est un itinéraire qui peut se faire en trois semaines – un mois. À vous de déterminer votre section si vous n’avez pas le temps de le parcourir en entier ! Nous sommes actuellement en train de suivre cette piste cyclable. Pour le moment, nous en sommes plutôt contents 🙂

vélodyssée - vélo-tourisme

Les points forts :

– Un coucher de soleil du feu de Dieu (presque) tous les soirs ! Eh oui, l’avantage de longer l’océan, c’est que l’on est gâté tout le temps !

– La majorité du temps, l’itinéraire cyclable est en voie verte. Nous sommes donc loin de tout, et surtout de la circulation. Pour le moment (de Hendaye à Soulac-sur-Mer), nous avons traversé beaucoup de forêts (en fait, quasiment que ça après Bayonne). C’est très calme et ça sent bon !

– Le parcours est assez facile. Il y a quelques étapes qui demandent bien plus d’efforts que les autres, notamment entre Biarritz et Hendaye. Néanmoins, la majeure partie reste accessible à tous.

Les petites sorties vélo-tourisme, pour un long week-end !

1. La Vallée du Lot à vélo

Sur 160 km, de Cahors à Aiguillon, on traverse des villages médiévaux le long de la Vallée du Lot. Un itinéraire qui peut se parcourir assez facilement en 3 jours, pour découvrir à la fois les paysages du Lot et, pourquoi pas, le voyage à vélo. Nous avons adoré ce parcours. C’est vraiment beau, en pleine nature, dans un joli décor.

Attention toutefois, je recommanderais d’être prudent sur cet itinéraire avec des enfants. Pour la simple raison que les voies sont régulièrement partagées, avec quelques passages plus fréquentés que d’autres.

Vélo-tourisme Vallée du Lot

2. Belle-île-en-mer à vélo

Belle-île en mer, c’est le lieu idéal pour faire du vélo. Bon ok, parfois ça grimpe un peu (jusqu’à 16% seulement 😆 ), mais à l’intérieur de l’île, tout est plat et facile. Il y a déjà de nombreuses voies vertes et c’est, définitivement, l’un des meilleurs moyens de transport sur l’île (avec le stop bien sûr !)

En deux – trois jours, on peut facilement en faire le tour et découvrir toutes ses merveilles !

Les aiguilles de Port-Coton, Belle-île-en-mer

Il existe des dizaines d’autres itinéraires à vélo qui semblent magiques. On pourrait citer la Via Rhôna, la Vélo Francette ou encore la Véloscénie ! Alors, je le confirme avec conviction, en France aussi il y a de quoi faire en vélo-tourisme !

Pour les 5 ans du rendez-vous En France Aussi, les blogueurs se réunissent pour vous faire découvrir leur région et vous faire gagner des cadeaux. Hier Madeleine nous parlait de la magnifique Ardèche et Amandine nous parlait de lieux insolites. Aujourd’hui Estelle nous parle des lacs alpins. Demain, Alexis et Charlène écriront un article respectivement sur l’horlogerie et la Dordogne !

À gagner avec cet article, le livre de Mat – La Diagonale du vide. Une aventure à pied et à vélo au coeur de la France, voyage exotique et hors des sentiers battus. Un livre, qui, j’en suis convaincue, vous passionnera.

Pour participer, commentez sous cet article, puis sur la page Facebook du rendez-vous, sous le lien correspondant. 🙂

NOTE : bravo à Anne Vergnaud qui a remporté le livre ! 🙂

You Might Also Like

Comments ( 41 )

  • Silvanov

    Salut Mila !
    La première fois que je suis venu pédaler en France, j’avais aussi un apriori négatif quant aux différentes possibilités. Et j’avoue que j’ai été carrément surpris par les équipements en voies cyclables.
    La carte IGN des voies vertes et véloroutes de France donne un très bon aperçu de toutes ces différentes possibilités. L’échelle (1cm pour 10km) ne permet pas de s’orienter directement sur le terrain mais permet de visualiser tous les itinéraires équipés en voies cyclables et ainsi de pouvoir planifier ses itinéraires.
    Un indispensable du voyage à vélo en France !!

    • Salut Sylvain,

      Et oui, nous avons eu la même surprise tous les 2 ! Je trouve que l’on grouille dans tous les cas de petites routes secondaires et peu fréquentées, et ça, c’est vraiment top pour échapper aux grands axes. D’ailleurs, ces petites routes ont souvent bien plus d’intérêts que les grands axes, moches et plats ^^

      nous utilisons principalement Maps.me pour trouver les pistes cyclables. Il n’est pas complet, mais donne déjà pas mal d’aperçus en tout cas 🙂 ! Mais c’est vrai que la carte IGN peut être pas mal aussi ! Je me souviens bien que tu étais très cartes déjà en Hongrie héhé !

  • Brenda

    Quels magnifiques paysages. Vraiment, cela donne tellement envie de parcourir nos régions. Je vous remercie de partager ce condensé de bonnes infos dignes d’un guide du tourisme ! Je crois qu’il y a au moins un parcours que je pourrai tenter !

    • Les parcours que l’on a présenté ici sont vraiment faciles et accessibles en majorité à tous, alors n’hésitez pas à sauter le pas oui 🙂 ! Il y en a encore d’autres que nous ne connaissons pas encore comme l’Eurovélo 4 ou la Veloscenie, etc. Donc, on ne les a pas présenté, mais je suis sûre qu’il y a de quoi bien commencer en voyage à vélo ! Merci beaucoup pour ce retour en tout cas 🙂

  • Jeune et affamée

    Je ne suis pas du tout amatrice du vélo mais j’ai connais un à la maison que ça intéresse bien plus que moi et qui voudrait bien qu’on fasse quelques unes de ces excursions.

    • Héhé, peut-être qu’un jour, ça te plaira, sait-on jamais ! 🙂 En tout cas, je comprends que le vélo ne soit pas ta tasse de thé et je vais te le dire, ce n’était pas la mienne au tout début. C’est uniquement la fibre écolo qui m’a mis sur une selle ! Et maintenant, j’en suis heureuse (mais ça a mis un peu de temps pour être honnête haha)

  • tania

    je ne pensais pas qu on pouvait en faire aussi facilement en France même si on est pas la Hollande

    • Eh si, en France, ça commence à être bien développé également. Il y a encore pas mal d’efforts à faire sur pas mal de sujets, mais ça avance positivement, alors c’est chouette !

  • Paul

    J’avoue que la France regorge d’itinéraires au top pour un voyage en vélo. Perso je n’ose pas trop sauter le pas même si franchement l’expérience doit être top. J’ai peur de ne pas tenir le choc en fait. Mais c’est peut-être parce que j’ai tendance à ne regarder que le côté sportif du vélo. J’imagine que quand tu trouves ton rythme, les choses marchent toutes seules. Merci pour ce billet !

    • Ah, je comprends carrément. En fait, ton corps s’y fait vraiment rapidement. Nous au tout début, on avait du mal à partir de 45km de vélo par jour ! Puis, de fil en aiguille, nous avons augmenté le rythme, sans même nous en rendre compte. Arrivés en Macédoine, 4 mois plus tard, nous avons traversé le pays avec une moyenne de 80km par jours et minimum 3 cols par jour (on est monté jusqu’à 1600m). Quand on y pense aujourd’hui, on se dit qu’on était bien en forme quand même, mais sur le coup, on ne l’a même pas senti tant que ça. On n’est pas du tout obligé de faire ces distances d’ailleurs, mais comme il y avait de grosses zones de vide total, on avançait pas mal dans ce coin là. Bref, tout ça pour dire qu’il y a un an, on n’était pas cyclistes !

  • Estelle

    Faire les châteaux de la Loire en vélo, ça c’est un truc qui me botte, pour tester. Mais je ne pense pas que ce soit mon type de voyage sur la régularité et le long terme. J’aime pas trop le vélo. En tant qu’ambassadrice Rhône-Alpes, je ne peux que t’encourager à venir pédaler sur la ViaRhôna et venir m’en dire des nouvelles. Au programme vers chez moi, ce sont surtout des vignobles.

    • Oui apparemment, la ViaRhona est pas mal non plus 🙂 . À tester un de ces jours en tout cas ! Il doit y avoir de sacrés beaux paysages en plus, c’est vraiment top ! À méditer !!

  • angelik ange

    Bonsoir ! Merci,je tente avec plaisir 🙂
    habitant nantes j’aimerau bien partir de là pour faire la promenade de la loire comme vous!
    bonne soirée

  • Claire Bourgin

    J’ai fait beaucoup de vélo itinérant jeune et je rêve d’en faire de nouveau quand mes garçons seront plus grands. Ton article donne des bonnes idées. En Bourgogne il y a de belles pistes cyclables le long des canaux.

    • Ah oui, en Bourgogne, c’est pas mal aussi ! Nous avons parcouru une bonne partie l’année dernière, depuis Digouin jusqu’à Besançon, Mulhouse ! C’était vraiment sympa 🙂

  • Mathilde

    J’adorerais faire comme vous de long Voyage itinérant en velo à travers la France. Je me lance dans l’aventure cet été par une veloroute de qq jours pour voir déjà comment ça se passe en Normandie sur la Veloroute du Lin pres de Fecamp puis je continuerais jusqu’au Havre avec la veloroute du littoral 🙂

    • Ah super, c’est de ça dont tu parlais récemment ! Alors, elle était belle cette véloroute ? On devrait peut-être y aller début septembre, si tout va bien, pour quelques jours depuis Fécamp !

  • Week-end Evasion

    Que de bonnes idées! Mais il faut avoir du temps pour tout ca 🙁 EN tout cas ca donne de bonnes idées, moi j’adore le sport donc faut que jme motive à faire ces itinéraires ! Merci des plans en tout cas 🙂

    • Héhé, merci pour ton retour ! Oui, c’est vrai qu’il faut un peu de temps, mais certaines parties peuvent se faire en quelques jours. Par exemple, La Loire à vélo, je dirais qu’en une bonne semaine, on fait tout l’itinéraire 🙂 ! Ca permet aussi de bien s’aérer la tête, même si c’est lent haha

  • Paule-Elise

    Voilà un article qui donne envie d’abandonner le van et de se mettre à pédaler ! Merci pour ces bonnes idées, c’est vrai que le voyage à vélo peut intimider quand on n’a pas l’habitude et c’est cool de se dire que c’est accessible en fait . Bisous à vous deux !

    • Salut vous deux ! Merci pour ce petit message ! Sinon, au lieu d’abandonner le van, on met les vélos à l’arrière et hop, on lâche le van de temps en temps. C’est pas mal aussi :-). On s’est dit qu’on ferait ça un jour avec Denni peut-être. On verra bien. Des bises à vous deux également, passez un bel été !

  • Caro

    Ici aussi on aime le vélo, mais on n’a pas encore franchi le pas de l’itinérant, un jour peut-être…. En tous cas merci pour ces belles idées, la France à vélo est belle c’est sûr ! Et je joue aussi pour ce livre qui a l’air bien chouette.

    • Oh merci ! Je vais faire le tirage au sort dans la foulée. En route, je n’ai pas eu le temps de me pencher sur le concours, mais ça y est ! On saura très vite désormais.

  • Anne

    Dire que je n’ai même pas le courage d’aller bosser à vélo!

    • Tu sais, je comprends ! Bosser à vélo, c’est arriver parfois en sueur avant même d’avoir commencé la journée. Perso, j’avais une douche dans mon ancien bureau, alors ça allait, mais voilà 😀

  • Faire un voyage à velo me tente depuis quelques temps, je pense faire une tentative d’ici peu 🙂
    Chouette article en tout cas, ça donne plein d’idées !

    • Go go go !!! Hésite pas, c’est franchement chouette. C’est comme une randonnée, mais sans sac sur le dos, c’est quand même cool !

  • Que d’idées! Je confirme, le vélotaf, c’est pas facile tous les jours! Après la Bretagne, poursuivez jusqu’en Normandie; nous l’avons fait, c’était très chouette! (Par contre, là encore, il faut être prêt pour le dénivelé!)

    • Héhé, on a prévu de rester un peu en Bretagne pour l’été, donc ce ne sera pas pour cette fois la Normandie (même si ça a l’air chouette !). On irait peut-être à Fécamp début septembre, mais rien de sûr encore ! Merci pour ton conseil et ton retour 🙂 Bon courage pour le vélotaf

  • Roger

    Depuis 2012 nous parcourons avec des amis les véloroutes de France. Nous avons créé un site qui regroupe pas mal de passionnés. Celles et ceux qui sont tentés sont les bienvenus pour faire un bout de chemin ensemble ou pourquoi pas la totalité d’un voyage… http://mesrandosvelo.e-monsite.com/
    Je tente également pour gagner le livre.

  • Liberty

    Nous avons fait le canal du midi en vélo plus carriole de Toulouse à Montpellier. J’ai pédalé un peu plus fort car beaucoup de mono trace et la carriole faisait office d’enclume mais rien d’insurmontable. Le canal latéral à la Garonne est beaucoup plus roulant mais moins beau à mon goût.
    Nous avons créé un blog depuis ce périple. Voilà l’article du canal
    https://laliberteauboutdespieds.wordpress.com/2017/08/06/tarnos-messenges/
    Je tente aussi ma chance pour cette ouvrage.
    Merci et à bientôt

    • Le canal du midi, ça dépend de la période. C’est pour cette raison que dans notre article dédié au canal , j’ai précisé que ce que l’on avait vécu n’est pas forcément vrai tout le temps. Nous, on n’a pas réussi à avancer de notre côté. Tout simplement parce que le printemps a été très pluvieux et que les chemins étaient dans un sale état. Flaques de boue, racines, traces des bulldozers venus enlever les platanes, plus une météo compliquée, le parcours était infernal. Vous avez donc eu de la chance de le parcourir dans ces conditions ! Ca peut être vraiment quitte ou double 🙂

      C’est noté pour le concours 😉

  • Moulin Damien

    Je suis impatient de vous rencontrer pour vous faire découvrir le Sud Vendée et le Marais Poitevin. Ce territoire est composé d’autres territoires avec autant d’histoires que de paysages à découvrir. La Vélodyssée et la Vélo Francette traversent tous deux le Marais Poitevin et la Vendée possède l’un des maillages de pistes cyclables les plus importants de France. Celà permet de découvrir en toute sécurité notre grand département entre plaine, bocage, littoral et marais.

    • Merci beaucoup pour ton message Damien ! Depuis, nous sommes venus, et c’était effectivement une belle découverte qui a tenu ses promesses 🙂

  • Fuchs

    Encore plus de pistes cyclables en France ce serait super !

  • Barbier Martine

    Super ces vélos routes qui sillonnent notre belle France. Nous dans le sud nous avons l’Euro Vélo 8, le véloroute de la Méditerranée, un itinéraire cyclable en cours d’aménagement qui reliera, à terme Cadix , en Espagne, à Athènes en Grèce. Celui qui traverse la Bretagne et celui de la Loire doivent être passionnants à faire aussi. Je tente ma chance pour le livre de Mat, qui m’a l’air très intéressant ! A bientôt.

    • Oui, nous avons aussi suivi une petite partie du futur eurovélo 8, mais c’est vrai qu’il n’est pas entièrement terminé (en fait, il est plus pas terminé que terminé d’ailleurs !). Nous avons donc fini dans l’arrière-pays provençal, c’était absolument génial. Notamment, parce qu’en Provence, il y a beaucoup de cyclistes et donc, un respect fort des automobilistes. On ne s’est pas du tout senti en danger ! C’est noté pour le concours 🙂

  • Malicia Malices

    Plus je découvre la France à vélo, et plus j’aime en faire ! On a beaucoup de belles pistes cyclables et de beaux coins 🙂

    • C’est clair, c’est vraiment chouette pour ça ! En réalité, on a de la chance, on ne s’en rend pas compte car on se compare toujours aux meilleurs (pays-bas, Danemark, Allemagne, etc.), mais on n’est pas si mal placé !! 🙂

Enter Your Comments Here..