El Valle de Anton - Panama

El Valle de Anton au Panama : un immanquable du pays !

El Valle de Anton se trouve à quelques kilomètres au nord de la ville de Panama !

Lors de ton voyage au Panama, s’il y a un détour à faire, c’est El Valle de Anton. Situé au cœur du cratère d’un volcan endormi (il dort bien je t’assure!), la petite bourgade surnommée « El Valle » regroupe plusieurs lieux d’intérêt.

Rien que la route pour s’y rendre offre un avant-goût incroyable. On navigue alors dans les montagnes et leur végétation très dense, avec des vues sur des petites vallées vertes. Malheureusement pour nous, nous étions davantage occupés à maintenir fermement la poignée du siège qu’à regarder la route. Notre chauffeur de bus semblait très pressé !

 

El Valle de Anton, Panama

Après ces quelques sueurs froides, nous nous sommes retrouvés en face du joli marché d’El Valle. La détente était au rendez-vous, les vélos circulaient de partout, et les gens nous semblaient heureux d’être là !

 

Marché El Valle

 

Dans El Valle de Anton, c’est place à la détente !

Dans la vallée (oh oh, de Anton, lalilala), il règne une atmosphère plutôt calme. Ici, les locaux vivent souvent dans la forêt. Comme toujours au Panama, on rencontre quelques expats nord-américains. Les riches citadins de Panama y possèdent également de jolies demeures secondaires. Ils sont généralement là le week-end. L’air y est plus agréable, avec quelques degrés en moins. Quand nous y sommes passés, il faisait plutôt aux alentours de 25°C dans la journée, puis un petit 19°C en soirée. Tout le monde se promène paisiblement à vélo car la commune est très étendue.

Le village vaut déjà son petit coup d’œil. Tout d’abord, il y a le marché artisanal où l’on peut trouver des babioles faites main ou encore des produits frais. C’est agréable de s’y pavaner et d’admirer le travail des artisans. Les femmes portent parfois leurs tenues traditionnelles. Les étals sont colorés, on y trouve tant les chapeaux traditionnels panaméens que des hamacs de toutes les couleurs. Bref, une petite visite à faire !

Bracelets panaméens - El Valle - mercado

 

Ananas frais - El Valle - mercado

Note : le bureau d’information touristique se trouve à deux pas du marché, si tu souhaites un plan du village et quelques infos supplémentaires.

Il y a plein d’animaux à voir dans El Valle

Dans El Valle, tu peux également aller voir des animaux de toutes sortes. Tout d’abord au zoo, qui abrite pas mal d’espèces de grenouilles et crocodiles. Néanmoins, d’après les informations que nous avions, les animaux ne seraient pas dans les meilleures conditions de captivité. L’idée de zoo nous ayant déjà refroidis, nous n’avons pas voulu financer ça !

Pour apprendre à connaître les serpents, il est possible d’aller voir le serpentario ($3). Ce dernier permet de mieux comprendre les espèces de serpents qui vivent au Panama. De distinguer les mortels des non-mortels. Il est même possible de prendre un boa autour de son cou. Le lieu a un concept éducatif et vaut déjà davantage le détour.

Si tu préfères le monde des bisounours (ce que je comprends tout-à-fait), tu peux aussi aller faire copain copain avec les papillons dans le Butterfly Haven. Des espèces immenses, plus petites et de toutes les couleurs se retrouvent ici. De quoi les admirer de plus près !

bananes roses - El Valle
Je n’avais pas de photo des animaux, sauf cette mouche, alors voilà… (La fleur est belle ceci dit)

Évidemment, comme il est toujours préférable d’admirer les animaux dans leur habitat naturel, le mieux est toujours d’aller randonner et de garder l’œil ouvert. Il se peut bien que tu tombes sur un petit singe, un magnifique papillon ou encore un charmant écureuil dans le coin 😉

Des cascades en pleine nature!

 

El chorro Macho - El Valle

 

Si tu es plutôt pour la randonnée, plusieurs lieux sont à voir. Attention de les faire dans le bon ordre, car nous nous sommes faits avoir de notre côté ! Dommage qu’il y ait très peu d’informations à l’entrée des parcs …

Plusieurs randonnées sont possibles en partant d’El Valle d’Anton. Tout d’abord, la randonnée de las Piedras Pintadas ($3), qui te mènera très vite à une roche sur lesquelles des dessins ont été gravés par les indigènes. Nous n’avons pas réussi à trouver la date exacte, mais il semblerait qu’ils aient été faits il y a 8000 ans.

 

Piedras Pintadas

Après les avoir observés, tu peux suivre une petite randonnée de deux heures (4h aller-retour).

Cette dernière t’amène voir chutes d’eau, piscines naturelles et surtout à un petit point de vue depuis l’India Dormida, cette indienne endormie que l’on peut observer partout depuis El Valle. Elle est un peu technique, prévois donc de bonnes chaussures. Et de quoi te protéger de la pluie car le temps évolue vite. Malheureusement pour nous, la pluie a eu raison de notre courage. Il faut dire que l’on en sait désormais un peu plus sur la définition de « pluie tropicale » ! 

chutes las piedras pintadas - El Valle

Une autre (petite) randonnée est à faire, celle d’El Chorro Macho. L’entrée est à $5/personne. Une magnifique cascade de 35 mètres de hauteur que l’on peut observer depuis un joli petit pont suspendu en bois. Les alentours sont très jolis avec beaucoup de végétation. Le seul point négatif, c’est la randonnée en soit, qui dure 15 min… Le prix d’entrée, c’est juste pour aller voir une chute. Si le coeur t’en dit (ainsi que ton porte-monnaie), tu peux aussi aller prendre un bain dans la rivière en contre-bas. Compte $5 de plus à l’entrée. Il est aussi possible de faire un tour en tyrolienne (min. $20) au-dessus des arbres.

El Chorro Macho - El Valle

 

Les grosses randonnées à faire autour d’El Valle 

Il y a deux belles randonnées à faire autour de la ville. En grand sportifs que nous sommes, nous avions, bien entendu, prévu de les faire. C’était bien sûr sans compter sur la véritable « saison sèche » que nous avons actuellement au Panama. Bilan : ce fameux bel orage et 6h de trombes d’eau plus tard, nous avons abandonné l’idée. 

Mais selon les dires des locaux, outre l’India Dormida dont je te parlais plus haut, la randonnée du Mirador de la Cruz vaut également le détour. Il semblerait qu’elle offre un superbe panorama. Il est également possible d’y aller en taxi, pour les moins courageux ! À la différence de la plupart des autres, elle est gratuite. C’est un bon point !

L'india dormida - El Valle

 

Après l’effort, le réconfort ! 

Reste qu’à El Valle d’Anton, il y a des thermes ($5) ! On y trouve trois petits bassins d’eau d’origine volcanique à 40°C. Avant 10h, c’est le rendez-vous du 3ème âge expatriés. Une réunion assez rigolote ! Il est possible de s’y faire un petit masque en ajoutant $5 supplémentaires. Il faut absolument le faire avant d’aller se baigner. 

J’ai aussi trouvé le jardin très joli, avec beaucoup de plantes incroyables. Même si on y passe moins d’une heure en général (elles sont vraiment petites), le jardin vaut aussi sa mini balade. Si tu gardes l’oeil ouvert, tu verras sans doute des petits écureuils trop mignons se balader par-ci par-là !

Thermes - El Valle

Le must pour visiter El Valle : le vélo (comme toujours) !

Et pour le coup, on ne te ment pas. Nous étions plus que ravis d’avoir des vélos via notre auberge de jeunesse. Deux bananas bien fatigués qui ont déraillé à plusieurs reprises. La petite ville ne compte pas beaucoup d’habitants mais elle est très étendue. Pour se rendre au Serpentario ou à El Macho, il faut  une grosse heure et demi de marche. Autant éviter la fatigue et prendre un vélo.

Évidemment, de notre côté, nous étions plus que ravis de retrouver des vélos. D’autant que nous n’avons toujours pas trouvé notre petit vélo pour circuler en Amérique centrale, comme prévu. Il faut dire que la conduite des chauffeurs locaux nous a bien refroidis. 

Des hôtels louent des vélos sur place s’il n’y en a pas dans le tien. Il faut demander à l’office du tourisme ! 

Le vélo à El Valle


Infos supplémentaires :

  • Nous avons dormi à la Casa de Juàn : très rustique, un poil sale, mais un accueil super chaleureux et amical de la part de l’équipe. 
  • Nous avons adoré le restaurant Dona Nella (en face du marché) : ce sont les locaux qui y déjeunent. Les prix sont bas, on y mange bien et local !
  • D’après ce que l’on nous a dit, les chiens locaux se baladent souvent avec les touristes. Nous avons été accompagnés durant toute notre visite par un toutou que l’on a surnommé Anton ! Il s’est assuré que l’on soit bien à l’hostel puis est parti à ses affaires ! #tropmignon

Ces articles t’intéresseront sûrement ! 

5 commentaires sur “El Valle de Anton au Panama : un immanquable du pays !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *