Aveyron - semaine

Une semaine en Aveyron : VTT électrique, #WAT18 et aventures

Nous avons fait un stop en Aveyron et on a adoré ça !

Nous vous le disions depuis un moment, nous avions prévu un stop à Millau, en Aveyron, pendant notre semi-tour de France à vélo. L’objectif : le #WAT18, le Salon des blogueurs de voyage.

Ce que nous n’avions pas prévu, en revanche, c’est de faire si peu de vélo. En réalité, nous avons pris la navette à Montpellier, après avoir parcouru la magnifique Camargue, pour rejoindre le salon. Tout simplement car nous n’aurions jamais eu le temps d’arriver pour le jour J. Il faut dire que les paysages de l’Aveyron sont magnifiques mais il faut s’attendre à prendre de sacrées montées. 1 790 m de dénivelé positif sur 123 km de Montpellier à Millau, ça pique un peu ! Surtout lorsqu’il ne reste qu’un jour devant soi.

D’ailleurs, saviez-vous qu’il y avait même une station de ski en Aveyron ? Ça ne monte pas si haut car elle est à 1 390 m mais on peut y skier sur 8 pistes ! Pratique pour les habitants de la région.

 

Vélo en Aveyron

Le salon des blogueurs de voyage, kézaco ?

C’est un salon qui a lieu tous les ans depuis 5 ans et qui rassemble les blogueurs de voyage et les professionnels du tourisme. Cette année, il se déroulait à Millau.

Pour nous, c’était une véritable opportunité d’y participer. Tout simplement parce que nous sommes en pleine découverte de ce domaine. Nous avions reçu plusieurs propositions de partenariat au cours de l’année passée. C’est quelque chose qui nous a surpris et qui nous a fait réfléchir sur notre avenir. Nous voulions donc rencontrer principalement d’autres blogueurs, leur poser des questions et comprendre davantage ce milieu.

Pour ce qui est des professionnels, nous avions l’impression que nous étions bien trop petits pour les rencontrer. Finalement, un jour avant le salon, nous nous sommes décidés à prendre des rendez-vous. L’accueil que nous avons reçu nous a très agréablement surpris.

 

Millau vue d'en haut

 

Le #WAT18 (Salon des blogueurs de voyage) a répondu à nos interrogations 

Tout d’abord, nous avons réalisé que nous n’étions pas si petits et qu’il fallait avoir confiance en notre travail ! En réalité, pour un blog qui a un an, nous avons plutôt de quoi être contents. 

Les échanges avec les autres blogueurs nous ont également apporté de nombreuses réponses. Quel plaisir de rencontrer en personne ceux que l’on suit depuis des mois déjà ! D’ailleurs c’est bien ça que nous étions venus chercher avant tout.

C’était chouette car nous avons parlé très souvent avec les mêmes personnes, ce qui nous a permis d’approfondir bien davantage la conversation. Je fais d’ailleurs un gros clin d’oeil à la #teamintrovertis avec Chris du Blog du Voyage, Aurélie de I wheel Travel et Daphnée de 1 parenthèse, 2 vies avec qui nous avons passé deux superbes soirées. Je tiens aussi à vous parler de Malicyel (Laurianne), du blog Un pied dans les nuages, qui a lancé le mouvement #Teamsansvoiture ! On risque de faire des choses ensemble prochainement, on vous en reparle très vite ! Et puis, tous les autres adorables blogueurs avec qui nous avons passé un bon moment (il y en a tellement que je n’ose pas commencer à citer chacun, de peur d’en oublier plein et d’échauffer les esprits 😳 !) 

Aussi, grâce aux différentes questions que nous avons posées, nous avons réalisé qu’il était, a priori, possible de réussir à trouver un équilibre entre son travail et son authenticité. Un équilibre, certes fragile, car ceux qui trichent existent aussi et passent malheureusement encore avant les autres (ça va changer un jour…). Pour nous, il reste primordial de respecter nos valeurs tout en continuant à voyager et bloguer. 

Quant à nous, nous verrons bien ce que nous ferons demain. Une chose est sûre, nous sommes partis motivés et avec l’envie de créer encore davantage. Rien que pour l’énergie qui nous a été transmise pendant ce salon, ça valait le coup !

 

L’Aveyron : un département qui se prête aux sports !

 

vélo en Aveyron

 

L’Aveyron est un beau département où de nombreux villages sont classés “plus beaux villages de France”. Au-delà, les paysages alternent entre champs et forêts. Tout est vert, même en été selon les dires des habitants. En clair, avec un tel environnement, il y a de quoi faire !

De notre côté, nous avons testé le canoë le matin puis du VTT électrique l’après-midi, lors de notre blog trip ! Si le canoë est une activité avec laquelle nous n’étions pas à l’aise, nous avons trouvé l’expérience super fun. Nous nous sommes lancés sur le Tarn avec Grégoire de I-Voyages et I-Trekkings, Héma de Héma pose ses valises, Marelune, Girl Trotter, Anaïs, The Travel Inside et Charlie de plonger au coeur du monde. Une fine équipe ! Nous nous sommes bien marrés (un petit clin d’oeil pour Grégoire et son CV, il comprendra ! 😀 )

J’en profite pour partager la vidéo de Charlie, qui raconte bien notre sortie !

 

Si vous voulez faire une sortie en kayak à Millau, vous pouvez vous adresser à Roc et Canyon à Millau. 

Un gros coup de coeur pour le VTT électrique

 

VTT électrique Millau

 

En tant que voyageurs à vélo, nous avons tendance à voir le vélo électrique comme une opportunité pour ceux qui ne peuvent pas faire de vélo. On le voit comme quelque chose de positif mais d’assez énervant à vrai dire. Les vélos électriques nous dépassent régulièrement avec des personnes âgées au guidon, tout sourire. Grrr. 

Mais, il faut bien l’admettre, nous sommes littéralement tombés amoureux du VTT électrique ! On peut se transporter n’importe où, facilement, et avec souplesse. Ces machines grimpent juste partout en fait. Bon, évidemment, nous on a un peu fait les petits fous, alors nous avons bien transpiré. Réussir à prendre un dénivelé positif de 400 m sans trop d’efforts et à 25 km/h, c’était franchement dingue. Nous avons bien hâte de recommencer.

 

Millau

 

Nous sommes partis pour ce trip de 25 km avec Solen et James de  Trip & Twins et Eloïse et Luc de l’Oeil d’Eos. En route sur les hauteurs de Millau, avec une belle vue sur le viaduc et une petite découverte du Larzac. Nous y sommes restés quelques temps afin d’admirer les départs des parapentistes. Une balade franchement sympa !

 

Un parapentiste - Millau

 

Si vous souhaitez louer un vélo électrique, vous pouvez vous adresser à l’agence Crazy E-bike à Millau !

 

L’environnement de Millau est bien vallonné !

 

Après le salon, nous étions censés reprendre nos vélos et traverser le département. Mais la fatigue a pris le dessus. Nous avons parcouru 3 km en près de 45 min, avant de réaliser que nous n’y arriverions jamais !

Aveyron

 


Lise, chez qui nous devions nous rendre est donc venue nous chercher. Nous avons alors ressenti un mixe de honte et gratitude ! Nos amis habitent la jolie commune de Saint-Geniez-d’Olt. 

Cet endroit a une atmosphère particulière car plusieurs légendes l’alimentent. La première concerne les Marmots, le surnom que l’on donne aux habitants de la commune. La légende dit que des enfants de Saint-Geniez avaient recueilli chez eux une marmotte. Un jour, elle s’est échappée. Les enfants sont donc partis à sa recherche dans la campagne. Lorsqu’ils revinrent en ville, elle était décimée et tous ses habitants étaient morts. La fuite de la marmotte avait sauvé les enfants. 

Un autre personnage plane sur la commune. Il s’agit de Marie Talabot. Enfant, elle était pauvre, puis elle s’est mariée et est devenue riche. Les Marmots la raillaient tout le temps, lui rappelant toujours ses origines populaires. Pour se venger, elle a fait ériger sa tombe au-dessus de la ville, dominant ainsi ses habitants. 

 

Marie Talabot - Saint-Geniez d'Olt

Saint-Geniez, son bourg, sa pêche et son cloître

Il y a quelques petits endroits à visiter à Saint-Geniez d’Olt. Sa nature verdoyante environnante est impressionnante et se prête à la randonnée. Malheureusement pour nous, il a plu quasiment tous les jours lors de notre passage. 

En centre-ville de Saint-Geniez, on trouve facilement le cloître. C’est aujourd’hui une place centrale de la commune et là où se trouve l’office du tourisme. À quelques pas, se trouve une petite chapelle qui vaut le coup d’oeil. 

 

Cloître - Saint-Geniez-d'Olt

 

De l’autre côté du Lot, l‘église romane est plutôt impressionnante. À sa droite, il est possible de prendre un escalier pour aller rendre visite à la tombe de Marie Talabot. Cela donne un très joli point de vue sur Saint-Geniez !

 

Saint-Geniez-d'Olt

 

Si vous voulez dormir à Saint-Geniez, il est possible de loger au couvent de l’Union. Un cadre hors du commun pour un petit séjour avec les Soeurs !

Aussi, nous vous recommandons deux adresses : l’épicerie Le Braqueur des Sens, où l’on trouve uniquement des produits locaux, bios et durables. C’est l’épicerie de notre ami Nico, le copain de Lise ! J’ai envoyé un colis de ses produits à mes parents, ils ont adoré. Puis la crêperie Chez Antoinette, où l’on trouve également des produits bios et locaux. Même la farine de sarrasin est locale ! 

 

S’il y a une visite dans les environs, c’est Sainte-Eulalie d’Olt

 

Chateau Ste-Eulalie-d'Olt Aveyron

 

Sainte-Eulalie d’Olt, classé parmi les plus beaux villages de France, est un incontournable de la région. Pour plusieurs raisons : l’environnement du village. Magnifique, vert, comme à Saint-Geniez. Mais aussi pour l’architecture. Son vieux bourg médiéval, avec des façades de galets et des maisons à colombages, est magnifique. L’édifice le plus symbolique est le château, au centre du village. Par ailleurs, l’artisanat reste très présent. 

 

Ste-Eulalie-d'Olt Aveyron

 

Une rencontre nous a particulièrement chamboulés. Nous sommes rentrés dans une petite librairie. Son propriétaire a entamé une conversation passionnante sur la région, sur la chapelle de Saint-Geniez d’Olt, nous racontant de nombreuses anecdotes à son sujet. Historien et écrivain, il s’agissait de Louis Mercadié, l’auteur de la biographie de Marie Talabot, le personnage emblématique de Saint-Geniez, rien que ça ! 

Il s’intéresse beaucoup à l’émancipation des femmes à travers ces personnages du 19ème siècle et donne régulièrement des conférences à ce sujet. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur les affiches si vous êtes dans le coin ou rendez lui une visite dans sa libraire. Vous allez adorer écouter cet homme !

 

Librairie Ste-Eulalie-d'Olt Aveyron

Un petit peu de vélo en Aveyron pour terminer un séjour en beauté 

Nous sommes repartis à Millau à vélo afin d’aller récupérer le Canal du Midi en train. Il n’y a pas grand monde sur les routes et c’est fort agréable d’y circuler, malgré le dénivelé ! Les paysages de l’Aveyron sont définitivement hors du commun. Nous sommes passés à côté de nombreux villages magnifiques, perchés sur leurs collines.

 

village Aveyron

 

Nous avons trouvé notre séjour trop court et avons hâte de retourner dans la région, revoir les amis et profiter des nombreux paysages et châteaux qui sont à découvrir ! De plus, nous n’avons fait que trop peu de vélo. Peut-être que l’on reviendra en Aveyron lors d’un voyage à VTT électrique ? 😀 

 

vélo en aveyron

 


À lire également sur le blog ! 

2 commentaires sur “Une semaine en Aveyron : VTT électrique, #WAT18 et aventures”

  1. Bien, que de découvertes dans cet article ! On dirait que vous avez une bonne team pour ce type d’activité. Merci pour les belles photos et des félicitations s’imposent donc pour le Salon des blogueurs. L’Aveyron à vélo, cela semble super !

    1. Nous avons tout de même fait peu de vélo en Aveyron, par rapport à ce que l’on a fait ailleurs. Mais c’est vrai qu’il y a peu de circulation et que c’est franchement top ! 🙂 Vu que nous avons des amis sur place, on y retournera avec grand plaisir. Surtout lorsque la vélo route de la Vallée du Lot sera terminée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *